Randonnée-découverte de Violès, village de Provence et de ses alentours !

Les amis Marcheurs de Compostelle de Violès à la découverte de leur patrimoine !

 

Violès, en Provence !

Un peu d’histoire…

Situé au carrefour d’Orange, de Carpentras et de Vaison-la-Romaine, face aux magnifiques Dentelles de Montmirail, à 5 kilomètres de Gigondas et de Vacquéras, Violès est un village du Vaucluse connu pour son vignoble réputé et son vin d’appellation Côtes du Rhône village « Plan de Dieu. Bordé par l’Ouvèze, Violès est un village rural où il fait bon vivre. Chaque troisième dimanche de juillet, a lieu sa traditionnelle et provençale « fête des vins » qui réunit villageois et touristes.

Les Amis Marcheurs de Compostelle (AMC)

Un départ en fanfare…

Depuis peu, nous avons rejoint l’association des Amis Marcheurs de Compostelle (AMC) du village. Ce samedi 10 mars, les organisateurs nous ont proposé de découvrir le village de manière ludique et originale. Equipés en randonneurs, et dans une ambiance conviviale et bon enfant, nous avons découvert un riche patrimoine, au travers d’une quinzaine d’étapes. La première étape, l’ancien « hôtel de ville » devenue la Maison des Vignerons.

L’indice !

Une étape, un indice…

Chaque étape cache un indice…plutôt insolite…à retrouver. Un galet joliment décoré d’une coquille colorée peinte de la main de « Mylos », artiste pastelliste provençal et l’un des organisateurs. Il faut en récolter un maximum pour gagner l’aventure. C’est du chacun pour soi, et les plus jeunes s’investissent à fond dans la quête du graal. D’étape en étape, nous rejoindrons tour à tour l’écluse, le four  à pain, l’aire de jeu puis le stade, à la recherche d’un nouvel indice.

L’Ouvèze !

L’Ouvèze…

Nous nous rendons près du lieu-dit les Beaumettes, sur l’ancien pont qui traverse l’Ouvèze à la recherche d’un autre indice. J’en profite pour faire quelques clichés de cette rivière, dont la crue, un jour de Septembre 1992, a inondée vignes, champs et villages, me rappelle l’un des participants, encore troublé par cette tragédie. Retour au jeu. Qui sera le plus rapide à répondre à la question posée et trouvera la prochaine destination.

Les Amis Marcheurs de Compostelle !

Je randonne, nous randonnons…

Nous empruntons à présent le chemin Saint-André, l’ancienne voie ferrée, et traversons un pont métallique (un patrimoine à découvrir) qui nous conduit sur la commune de Gigondas, non sans avoir débusquer sur notre chemin un nouvel indice. En longeant les sous-bois, nous découvrons des traces bien fraîches de chevreuil. Mais tout ne se passe pas comme prévu, le sentier est impraticable à cet endroit (il a plu cette nuit), nous devons rebrousser chemin et emprunter une pente bien raide et boisée pour rejoindre un sentier plus sec sur le plateau, lequel nous offre une vue magnifique sur le vignoble et les Dentelles de Montmirail. Nous commençons à ressentir la chaleur et la faim. Nous sommes en Provence, ne l’oublions pas. Le pique-nique est prévu à la prochaine étape.

Bonne Fontaine

Le vignoble et ses secrets…

La pause déjeuner venue, chacun s’installe adossé à un talus et face aux vignes, et déguste soit son sandwich, soit sa salade. Les conversation fusent dans une ambiance bien sympathique. Il nous faut prendre des forces car la randonnée n’est pas terminée. Une nouvelle épreuve nous attend à quelques mètres de là, dans une maison…fantôme !!! A présent, direction Fontbonne (qui signifie bonne fontaine), un hameau de la commune de Vacqueyras, où l’eau s’écoule par gravitation dans différents bassins bien hiérachisés. C’est l’ultime challenge pour départager les vainqueurs, il faut partir à la recherche d’une véritable coquille Saint-Jacques, symbole de Compostelle, qui, judicieusement dissimulée par les organisateurs, prendre quelque temps avant d’être…découverte et repêchée.

Randonnée Vauclusienne

Conclusion…

Retour sur Violès où nous attendent quelques rafraichissements à la salle des fêtes, suivi d’une projection du film  » Compostelle, le chemin de la vie ». Une découverte pour nous, de grands souvenirs pour d’autres. Nous n’avons pas remporté la victoire, hélas ! La soirée se terminera par le pot de l’amitié…et la remise du lot au vainqueur. Quelle bonne journée, nous avons passé là. Merci au organisateurs des Amis Marcheurs de Compostelle.

A bientôt pour de nouvelles aventures.

Auteur textes et photos Corinne LAINÉ

CLETOURISME

"Issue du monde des affaires, de la communication et du tourisme, passionnée de balades, de patrimoine et adepte des NTIC, la spécificité de mon métier de Consultant e-tourisme est la mise en synergie de ces différentes compétences acquises au cours de plus de 25 ans d'expérience professionnelle". Aujourd'hui je gère un service de conciergerie dans le Vaucluse entre Orange et Avignon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *